Les Grandes Orgues de l'église 
Saint-Salomon - Saint Grégoire 
de PITHIVIERS (Loiret)

Les grandes orgues

Une remarquable homogénéité d'harmonisation,
 fruit de l'art de très grands facteurs, 
sur plus de 220 années...

Historique

L'origine de l'instrument actuel remonte à 1784. L'abbé REGNARD, curé de Pithiviers, fait construire un instrument de 8 pieds. Il recourt au facteur Jean-Baptiste ISNARD d'Orléans, neveu du génial créateur de l'orgue de Saint-Maximin du Var. Deux ans plus tard, l'abbé REGNARD décide d'agrandir l'instrument en y ajoutant 2 ailes de 16 pieds (ce sont les tourelles latérales qui confèrent au buffet une disposition en "chapeau de gendarme")

L'orgue comprend 42 jeux sur 4 claviers et un pédalier. L'inauguration a lieu le 3 août 1789 ... L'orgue est épargné par les révolutionnaires, à l'exception de quelques sculptures du buffet.

Cent ans plus tard, une restauration s'impose: elle est confiée à Aristide CAVAILLE-COLL. Compte tenu d'un budget restreint, CAVAILLE-COLL conserve la tuyauterie d'ISNARD, supprime le clavier d'écho, contruit un grand récit expressif, refait la transmission mécanique; il ajoute des jeux gambés et ondulants qu'il affectionne. Finalement, il livre un orgue d'esthétique symphonique doté de 48 jeux, qu'Alexandre GUILMANT inaugure le 23 juin 1890.

Soixante-dix ans plus tard, un relevage s'avère indispensable: on fait appel à Robert BOISSEAU (Poitiers), qui rétablit le grand 16 pieds d'ISNARD tout en respectant les apports de CAVAILLE-COLL. Il refait le plein jeu à l'ancienne, reconstitue les jeux de mutation, modifie ou ajoute quelques jeux. Il porte le pédalier à 30 notes et les claviers de 54 à 56 notes. Enfin, Robert BOISSEAU réharmonise l'orgue dans l'esprit du XVIIIème siècle. L'instrument devient un authentique orgue de synthèse, original et coloré. Par la suite, le nombre de jeux sera porté à 50.

En 2005, un second relevage est entrepris par Bertrand CATTIAUX qui connaît d'autant mieux l'instrument qu'il l'a entretenu de longues années en collaboration avec Jean-Loup BOISSEAU, fils de Robert.

L'instrument est remonté au cours du 1er semestre 2008, réharmonisé par Jean-Loup BOISSEAU pour être inauguré le 21 septembre 2008 par François-Henri HOUBART.

L'orgue de Pithiviers, dans son intégralité, est classé Monument Historique depuis 1962, le buffet l'ayant été dès 1914.

Cet orgue a suscité de nombreux concerts et enregistrements par de très grands organistes tels :

F. CHAPELET, M. CHAPUIS, S. CHAISEMARTIN, P. COCHEREAU, M. et M.M. DURUFLE, J.L. GIL, J.J. GRUNENWALD, F.H. HOUBART, A. ISOIR, M. BOUVARD, L. ROGG, D. ROTH, A. FLEURY, R. SAORGIN, O. PIERRE, P. LEFEBVRE , D. SPRITZER...

Un orgue de "synthèse" (selon l'expression de Jean FELLOT) dont la polyvalence ouvre un très large répertoire, réunissant esthéthiques anciennes et modernes, musique baroque et romantique, oeuvres des compositeurs des XVIIIème  au XXème siècle.


Disposition actuelle trois claviers / un pédalier / 50 jeux


Trois claviers-un pédalier-50 jeux




Une incroyable mécanique...





Reportage sur les Grandes Orgues de l'église St-Salomon-St-Grégoire 
de Pithiviers par France 3 Centre Val de Loire le jeudi 10-09-2015